Le CIGREF publie un rapport sur les : « Nouveaux rôles de la Fonction SI à l’ère du numérique »

Le CIGREF publie un premier cahier issu des réflexions de son groupe de travail « Nouveaux rôles de la Fonction SI », groupe constitué d’une vingtaine de DSI issus de grandes entreprises de secteurs d’activité très variés : du BtoC aux organismes publics en passant par l’industrie et les services.

Quelle est aujourd’hui la contribution réelle de la Fonction SI à la transformation numérique de l’entreprise ?

Les réponses à cette question s’articulent autour de trois points : nouvelles missions de la fonction, compétences associées, et marketing de la fonction SI. La Fonction SI évolue sous une double influence : à la fois interne avec
une montée en maturité des utilisateurs, et externe avec l’importance accrue du client final. Dans ce contexte, les questionnements initiaux du groupe de travail « Nouveaux rôles de la Fonction SI » ont porté à la fois
sur l’impact des grandes transformations de l’entreprise sur la Fonction SI, avec une attention particulière apportée à la façon dont le numérique redessine la notion de valeur apportée par la Fonction SI, mais aussi à la
montée en puissance de la Fonction SI dans la transformation numérique des entreprises, qui renvoie au marketing de la fonction, à l’adoption de nouvelles méthodes managériales et aux compétences
nécessaires pour faire de la Fonction SI un agent de transformation.

On assiste à une numérisation du business qui amène le SI et la DSI, à être directement impliqués dans la chaîne de valeur, et non plus être simple fonction support. Le numérique n’appartient pas qu’à l’IT, il ne se réduit pas non plus, ni à l’e-business, ni au marketing digital et/ou au client internaute. Le numérique est transverse à l’entreprise et concerne toutes les directions (informatique, production, supply chain, logistique, marketing et commerciale, RH, R&D, direction générale…).