CIGREF et ANDESE (Association Nationale des Docteurs ès Sciences Economiques et en Sciences de Gestion), organisent le jeudi 12 juillet au siège du Groupe La Poste un colloque où Chercheurs et Dirigeants « croiseront leurs regards » sur IE & Performance des Entreprises.

L’Intelligence Economique d’Entreprise (IEE) comme mode de Gouvernance

L’intelligence Economique d’Entreprise ne se limite pas à une simple action de veille environnementale.

Véritable système destiné à optimiser en continu l’état d’information (interne et externe) de l’entreprise, elle s’impose comme un puissant levier au service de la performance des organisations. Au sein des entreprises, les enjeux majeurs de cette gouvernance reposent très largement sur de nouvelles ressources intangibles liées à la capacité d’innovation et à la maîtrise de compétences stratégiques telles que la gestion de la connaissance, sa mobilisation rapide dans les processus de production et la coopération volontaire entre les acteurs économiques.

L’Intelligence Economique d’Entreprise : une affaire de culture managériale !

Dans la compétition internationale actuelle, le seul véritable avantage concurrentiel, défendable et durable, réside pour l’entreprise, dans sa capacité à maîtriser l’information, en temps réel, à tout moment et en tous lieux pour construire et faire évoluer sa base de connaissance stratégique.

Orientée vers la maîtrise de l’information, l’optimisation de la décision et la promotion des coopérations, l’Intelligence Economique d’Entreprise est d’abord une affaire de culture managériale, c’est-à-dire une volonté singulière de penser, de décider et de coopérer afin de mieux agir collectivement.

En circulant de la dimension managériale à celle des pratiques, l’information oblige le dirigeant à savoir articuler l’individuel et le collectif, puisqu’elle fluctue, avec la décision qu’elle détermine, en fonction des conditions du jeu organisationnel. Cette compétence managériale vise à accroître en permanence la capacité d’absorption de l’information par l’entreprise. Savoir optimiser en continu l’état d’information (interne et externe) de l’entreprise, produit un impact sur le processus complexe par lequel les décisions sont prises et oriente l’action opérationnelle réellement menée au sein de l’entreprise.

L’IEE au service de la Performance de l’entreprise

La performance de l’organisation résulte de sa capacité à gérer de manière efficace des processus transversaux. Pour permettre une gestion optimale de la connaissance, elle doit s’appuyer sur une infrastructure informationnelle dont les systèmes d’information constituent la clé de voûte. Cette architecture transversale facilite le management global de l’information et par essence même le déploiement du concept d’Intelligence Economique au sein de toutes les entreprises.

Chercheurs – Dirigeants : « Regards croisés sur l’IEE»

Après une ouverture par les Présidents de l’ANDESE, Daniel Bretonès, et du CIGREF, Didier Lambert, ce colloque permettra de confronter les points de vue de chercheurs et de dirigeants sur trois thèmes :

  • la mesure de l’efficacité
  • l’agilité stratégique
  • et le knowledge Management.

Alain Juillet, Haut Responsable en charge de l’IE, clôturera ce colloque et remettra le Prix de la meilleure thèse en « Intelligence Economique » décerné par l’ANDESE et le CIGREF.

Téléchargez le communiqué de presse